Mauritanie : Le parti au pouvoir accuse la COD de pousser les étudiants à la grève et à la violence


saharamedia
Dimanche 5 Février 2012



L’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir en Mauritanie, a accusé la Coordination de l’opposition démocratique (COD) de « pousser les étudiants à la grève et à la violence » et à les utiliser comme « combustible » dans les divergences politiques avec la Majorité.

Dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, l’UPR accuse ceux qu’ils qualifient de « partis ayant raté le dialogue » d’inciter à la violence, à la pagaille et au trouble de l’ordre public, en « jouant avec l’avenir des jeunes générations ».

L’UPR ajoute que certains dirigeants de syndicats et d’organisations de jeunes ont été « utilisés » par les partis de la COD pour « exécuter des agendas obscures de dirigeants politiques qui souffrent d’avoir subi maintes échecs électoraux ».

L’UPR conclut en disant que l’objectif véritable de la COD « est de nuire aux intérêts supérieurs de la Nation ».















GABONEWS APAnews