Mauritanie : Le président d’un parti d’opposition appelle à une période de transition commençant par de larges consultations


Sahara Médias - Nouakchott
Dimanche 4 Novembre 2012



Mohamed Ould Maouloud, président de l'Ufp
Mohamed Ould Maouloud, président de l'Ufp
Le président de l’Union des forces de progrès (Ufp), Mohamed Ould Maouloud, a déclaré que la Mauritanie « vit actuellement un vide constitutionnel qu’elle ne pourrait supporter », appelant de ce fait à de larges consultations avant une période transitoire suite à la vacance du poste du président Mohamed Ould Abdel Aziz présentement en France pour soins.
Ould Maouloud, qui s’exprimait samedi soir devant des militants de son parti dans la moughataa de Riad, à Nouakchott, a ajouté que la Mauritanie qui a devant elle un certain nombre de grands défis « ne peut souffrir de la vacance du poste de président », selon son expression.
Pour lui, « ceux qui profitent du régime, s’adaptent  à la nouvelle situation et font courir des rumeurs nuisibles pour l’unité nationale ».
Répondant à une question sur la réalité de l’incident du 13 octobre dernier au cours duquel le président de la République a été blessé, Ould Maouloud dira que la version officielle « n’est pas convaincante ».
Signalons que le président de l’Ufp a rencontré au cours de ces derniers temps, et juste après l’incident de la  blessure du président mauritanien, certains ambassadeurs de pays occidentaux dont notamment ceux de France et des USA.














GABONEWS APAnews