Mauritanie : Le responsable du programme de lutte contre les séquelles de l’esclavage démission après avoir remboursé 13 millions d’ouguiyas


saharamedia
Lundi 30 Mai 2011



Le responsable du programme de lutte contre les séquelles de l’esclavage au Commissariat aux droits de l’homme, Mohamed Lemine Ould Mohamed Khaled, a présenté sa démission après avoir remboursé 13 millions d’ouguiyas.

Ce montant lui a été réclamé par le juge d’instruction dans l’affaire de détournement présumée de 270 millions d’ouguiyas dans laquelle se trouve impliqué également l’ancien commissaire aux droits de l’homme, Mohamed Lemine Ould Dadde.

Toutefois, Ould Mohamed Khaled a dit avoir démissionné « pour des raisons personnelles », mais certains proches déclarent qu’il s’agit plutôt d’une réaction à ce qu’ils considèrent comme une injustice envers cet homme dans cette affaire. Ils ont ajouté qu’en démissionnant, Ould Mohamed Khaled compte se consacrer à cette affaire pour prouver son innocence.

 

A noter que le juge d’instruction chargé de ce dossier a demandé à l’ancien commissaire aux droits de l’homme et à quatre directeurs centraux de rembourser lune partie du montant supposé avoir été détourné, à savoir 270 millions d’ouguiyas. Et selon le partage des responsabilités établi par le juge, Ould Dadde doit rembourser 52 millions d’UM alors que les directeurs centraux doivent retourner chacun 13 millions d’UM.















GABONEWS APAnews