Mauritanie : Les associations de parents d’élèves s’étonnent de leur mise à l’écart de la haute commission chargée de superviser les états généraux de l’éducation


saharamedia
Jeudi 10 Novembre 2011



Mauritanie : Les associations de parents d’élèves s’étonnent de leur mise à l’écart de la haute commission chargée de superviser les états généraux de l’éducation

L’Union nationale des associations de parents d’élèves et d’étudiants en Mauritanie a exprimé son étonnement vis-à-vis de ce qu’elle considère comme « sa mise à l’écart de la composition de la commission chargée de superviser les états généraux de l’éducation ».

Dans un communiqué dont Sahara média a reçu une copie, l’UAPEEM félicite cependant le gouvernement « pour cette décision importante et nécessaire », selon son expression.

Le communiqué indique que l’Union nationale des associations de parents d’élèves et d’étudiants « est la seule structure concernée directement par les problèmes de l’éducation et qui veille sur l’avenir des futures générations ».

 

Le Premier ministre, Moulay Ould Mohamed Laghdaf, avait procédé, hier à Nouakchott, à l’installation du présidnt et des membres de la Commission chargée de superviser l’organisation des Etats généraux de l’Education.















GABONEWS APAnews