Mauritanie : Les autorités libèrent la totalité des personnes arrêtées lors des manifestations de Kaédi


saharamedia
Jeudi 29 Septembre 2011



Les autorités sécuritaires de la wilaya du Gorgol, région du sud de la Mauritanie, ont libéré 21 militants de « Touche pas à ma nationalité » arrêtés, deux jours après avoir libéré un premier groupe de 20 personnes appartenant à la même mouvance.

Le correspondant de Sahara média au Gorgol, qui rapporte cette nouvelle, indique que certains jeunes de la mouvance « Touche pas à ma nationalité » ayant participé aux manifestations, participent actuellement avec les autorités administratives et municipales au nettoyage de la ville des traces des troubles qu’elle a connus ces derniers jours.

Il a aussi indiqué que la ville de Maghama connait un calme total après deux jours de manifestations qui ont engendré un mort et plusieurs blessés dans le rang des militants de la mouvance « Touche pas à ma nationalité » qui conteste les opérations d’enrôlement menées par le gouvernement depuis juin dernier.

 

 















GABONEWS APAnews