Mauritanie : Les femmes réclament 33% dans les postes électifs


saharamedia
Mercredi 25 Juillet 2012



Le Regroupement pour la défense des droits de la femme a demandé aux autorités mauritaniennes d’œuvrer pour augmenter la part de représentativité des femmes dans les postes électifs à hauteur de 33%, en plus d’une plus grande présence dans les postes de décision.

La présidente des femmes du parti Adil (Majorité) et de ce Regroupement des femmes, Fatimetou Mint Mohamed Moustapha, a indiqué que le rehaussement du statut de la femme et son accès aux postes de décision « ne revient pas aux femmes seulement mais est la responsabilité de tous ».

Elle a ajouté que le Regroupement auquel appartiennent des femmes aussi bien de la Majorité que de l’Opposition, travaille pour que ce groupe qui constitue plus de la moitié de la population du pays soit pris en considération comme le « stipule l’une des recommandations des Objectifs de développement du Millénaire ».

Mint Mohamed Moustapha, qui s’exprimait dans une déclaration à Sahara média, a indiqué que tout cela « doit concourir à améliorer les conditions de vie de la femme, au moment où l’on commence à parler de la tenue des élections pour que les femmes obtiennent le quota minimum de 33% au cours de ce scrutin ».















GABONEWS APAnews