Mauritanie : Les marchés manquent de poisson frais et les pêcheurs pointent du doigt les navires étrangers


saharamedia
Jeudi 13 Octobre 2011



Mauritanie : Les marchés manquent de poisson frais et les pêcheurs pointent du doigt les navires étrangers

Les marchés de Nouakchott connaissent, depuis quelques semaines, une raréfaction sans précédent du poisson frais, ce qui a eu comme conséquence de faire monter en flèche les prix de certaines espèces consommées localement.

Dans leur justification d’une telle situation, les pêcheurs pointent du doigt les navires étrangers qu’ils accusent d’utiliser des filets interdits (mono-filament).

D’autres expliquent la nouvelle situation de pénurie de poisson frais dans les marchés de Nouakchott par une décision prise, il y a quelques mois, par le ministère mauritanien de la pêche interdisant aux étrangers (Sénégalais pour la plupart) de travailler sur les embarquement de pêche artisanale. Une mesure que le ministère voit plutôt comme une tentative de « mauritanisation » du secteur et une manière de contribuer à la résorption du chômage qui touche 32% des jeunes.

 

La FAO estime que la production de la pêche industrielle constitue 90% du secteur en Mauritanie et qu’une faible partie des revenus profite à la Mauritanie.















GABONEWS APAnews