Mauritanie : Les professeurs de médecine dénoncent leur mise à l’écart dans le choix des directions des écoles de santé


saharamedia
Mercredi 19 Octobre 2011



Les professeurs de santé ont dénoncé ce qu’ils qualifient de volonté à les marginaliser au niveau des nominations à la tête des écoles de santé publique, dont trois seront ouvertes au cours de la présente année scolaire.

Les professeurs de santé, qui ont publié un communiqué à ce sujet, et dont Sahara média a reçu une copie, ont indiqué que la « mise à l’écart des spécialistes du domaine vide les écoles de santé de tout contenu pédagogique ou professionnel tant que leurs directions sont confiées à des personnes étrangères au domaine ».

 

Le communiqué ajoute que la Mauritanie dispose d’un bon groupe de professeurs de santé « dont les compétences sont reconnues sur le terrain », selon les termes du communiqué. Ces spécialistes s’interrogent sur l’opportunité de les former si la mission qui leur revient de droit est confiée à des personnes qui n’ont rien à voir avec l’enseignement dans le domaine de la santé.

 















GABONEWS APAnews