Mauritanie : Pas de liberté provisoire pour Ould Dadde


saharamedia
Mardi 22 Novembre 2011



La chambre pénale près la Cour suprême vient de refuser la liberté provisoire à l’ancien Commissaire aux droits de l’homme, Mohamed Lemine Ould Dadde.

Les avocats de Ould Dadde ont boycotté la séance au motif que celle-ci s’est réuni « sur demande du ministre de la Justice avant la fin du délai légal d’un mois et avant qu’ils ne remettent leurs plaidoiries à la chambre. »

Les avocats ont déclaré à Sahara média que 10 jours seulement se sont écoulés du  délai imparti » et que la chambre n’a pas respecter les procédures.

 















GABONEWS APAnews