Mauritanie : Peines de prison ferme à l’encontre de personnes accusées de liaisons avec le terrorisme


saharamedia
Dimanche 16 Octobre 2011



Dans sa troisième session au terme de l’année 2011, qui s’est ouverte ce dimanche, la cour pénale de Nouakchott a prononcé divers verdicts à l’encontre de 5 personnes accusées de liaisons avec le terrorisme.

La cour a acquitté Mohamed Lemine Maleck jusque-là présumé coupable de collecte d’informations au profit d’une puissance étrangère.

Les quatre autres prisonniers ont écopés de peines avec amendes comme suit :

 

-          Béchir Sidi Bey, accusé d’avoir tenté de recruter des individus pour accomplir des actes terroristes condamné à 3 ans de prison ferme et à une amende de 6 millions d’UM.

-          -          Lemrabott Ould Mohamed Mahmoud, accusé d’avoir tenté d’intégrer un regroupement à visée terroriste, a été condamné à 5 ans de prison ferme et à une amende de 5 millions d’UM ;

-          Cheikh El Mehdi Ould Sidi Mohamed écope d’une condamnation à 2 ans de prison ferme et une amende de 5 millions d’ouguiyas;

-          (prisonnier) ;

-          -          Ebaya Ould Mohamed Lemine a été condamné à 3 ans de prison ferme et à une amende de 5 millions d’UM.

 

A signaler qu’à l’ouverture de la séance, le parquet général avait requis des peines de prison allant de 15 ans à la prison à perpétuité à l’encontre de ces personnes présumées en relation avec des organisations terroristes.















GABONEWS APAnews