Mauritanie : Plus de 635 000 personnes sont en situation d’insécurité alimentaire


Saharamédias + AFP
Mardi 4 Mars 2014


Le spectre de l’insécurité alimentaire guette aussi la Mauritanie. C’est en tout cas ce que révèle une enquête du Programme alimentaire mondial (PAM) rendue publique hier lundi et qui indique que près de 20% des ménages mauritaniens sont en situation d'insécurité alimentaire.


zone de menace au Sahel (photo: radio canada)
zone de menace au Sahel (photo: radio canada)
Ils seraient ainsi plus de 635 000 personnes sont en situation d’insécurité alimentaire en Mauritanie, à cause des mauvaises récoltes et des prix élevés des produits alimentaires, selon les résultats de cette étude qui souligne : «Au cours des cinq dernières années, un taux similaire d’insécurité alimentaire n’a été observé qu’en décembre 2008, qui fut une année d’importantes hausses des prix des produits alimentaires».
L’enquête précise que l’insécurité alimentaire» qui pèse sur près de  «18,5% des ménages» se situe notamment dans les régions du sud et de l’est du pays mais aussi dans des zones périurbaines de Nouakchott, la capitale, abritant des «ménages vivant d’activités précaires».
 
Près de 20% des ménages touchés
 
Ces estimations sont basées sur une «enquête de suivi de la sécurité alimentaire des ménages», réalisée par le PAM et le Commissariat mauritanien à la sécurité alimentaire (CSA), dont les données ont été collectées «aussi bien en milieu urbain (Nouakchott et les capitales régionales) qu’en milieu rural» en décembre 2013 et janvier 2014, une période «post-récoltes».
Parmi les causes de la situation figurent «le mauvais déroulement dans certaines régions de la campagne» agricole et de mauvaises récoltes, ainsi que «les baisses des revenus en milieu urbain», ayant contribué à «la dégradation de la situation alimentaire de façon générale».
Le document évoque aussi les prix élevés des vivres et note que la Mauritanie connaît «une insécurité alimentaire chronique» car, «de fait», sa production agricole «est structurellement déficitaire et ne couvre annuellement qu’environ 30% des besoins alimentaires de sa population».
La Mauritanie fait partie de neuf pays africains identifiés par le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) comme ceux dont les habitants sont menacés par la famine et la malnutrition en 2014. Les autres pays sont le Burkina Faso, le Cameroun, la Gambie, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Tchad.
 














GABONEWS APAnews