Mauritanie : Un député accuse la justice d’être « vassalisée » par l’Exécutif


saharamedia
Jeudi 20 Octobre 2011



Mauritanie : Un député accuse la justice d’être « vassalisée » par l’Exécutif

Le député RFD (Opposition), Yacoub Ould Moine, a accusé la justice mauritanienne d’être encore instrumentalisée par le pouvoir exécutif, citant, comme exemple, la radiation du juge Ould Nenni dans des conditions obscures.

Ould Moine a ajouté que Ould Dade, ancien Commissaire aux droits de l’Homme, emprisonné depuis plusieurs mois, doit être jugé pour être condamné ou libéré.

Le député du RFD s’exprimait alors dans une plénière de l’Assemblée où il avait posé une question orale au ministre de la Justice, Abidine Ould El Khair, sur les réformes censées avoir été entreprises pour s’assurer de l’indépendance de la Justice.

 

Dans sa réponse au député Ould Moïne, le ministre de la Justice a indiqué que l’Exécutif « n’exerce aucune sorte de contrôle ou de pression sur la Justice » et que « la seule autorité qui commande l’action du juge c’est la loi ». Il a déclaré, à ce sujet, que Ould Dadde « est en détention préventive » et que le juge Ould Neini, qui avait en charge le dossier de la drogue, « a été radié de l’ordre des magistrats par un conseil de discipline souverain ».















GABONEWS APAnews