Mauritanie : Vaste déploiement sécuritaire sur et autour de la Place des Anciens Blocs, en prévision de la manifestation à laquelle appelle aujourd’hui la « Jeunesse du 25 février »


saharamedia
Lundi 25 Avril 2011



La Places des Anciens Blocs, ressemble, en ce lundi 25 avril, à une véritable forteresse tant la présence de la police anti-émeute est importante, en prévision de la manifestation que la « Jeunesse du 25 février » prévoit d’organiser aujourd’hui.

Face à ce dispositif de sécurité à toutes épreuves, la Jeunesse de Facebook ne cesse pourtant à clamer, haut et fort, que son appel à manifester est pacifique, précisant que « toute intervention violente des forces de l’ordre risque de n’être que le scénario d’un feuilleton écrit et exécuté par la Direction de la Sûreté, comme seule réponse aux doléances de jeunes qui ne portent d’armes que le drapeau national », selon les propos d’un membre de la Coordination.

Dans ce même ordre d’idées, Cheikh Ould Jeddou, membre de cette coordination, indique que les jeunes « ne se sont concertés avec personne et n’entretiennent aucun lien avec des chapelles politiques », et que, face, au refus du pouvoir d’entendre leurs appels « à la réforme du pouvoir », ils demandent maintenant « la chute du régime, pas moins », selon son expression.

 

 















GABONEWS APAnews