Mauritanie : appel à la constitution d’un front pour faire échec à tout changement de la constitution


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 4 Octobre 2016



Le rassemblement des forces démocratiques a appelé à la constitution d’un large front pour faire face à ce qu’il a appelé les manœuvres destinées à changer la constitution.

Cet appel intervient au moment où se tient, à l’initiative du gouvernement un dialogue boycotté par le forum national pour la démocratie et l’unité, le rassemblement des forces démocratiques et le parti Unad.

L’appel lancé par le RFD est adressé à toutes les organisations politiques et à toutes les forces vives du pays, précise le communiqué du RFD.

Le communiqué ajoute que le dialogue mené actuellement, est « destiné à modifier la constitution à des fins personnels ».

Le parti appelle les participants à ce dialogue à ne pas cautionner une dangereuse responsabilité, celle d’accepter une modification de la constitution.

Le communiqué du RFD ajoute que le pays connait actuellement une crise profonde et multiforme qui menace la cohésion sociale, ses soutiens économiques, de même que le processus démocratique dont les bases fragiles ont été hypothéquées par les agissements irresponsables du régime actuel.

Le parti a remercié les « forces vives du pays qui ont refusé de participer à cette mascarade, ce qui dénote de leur patriotisme et leur grande vision ».

Le RFD avait refusé de prendre part à tout dialogue, avant l’application de certains préalables, dont les plus importants la dissolution du bataillon de la sécurité présidentielle (BASEP), la déclaration par le chef de l’état de ses biens et l’engagement du président de la république à ne pas briguer un nouveau mandat.














GABONEWS APAnews