Mauritanie: des appels pour la mise en place de nouveaux critères pour la création des partis


saharamedia
Samedi 27 Novembre 2010



Le vice-président de l'Union pour la République (UPR), parti au pouvoir en Mauritanie, Mohamed Yahya Ould Horma, vient de lancer un appel pour que la loi régissant la création des partis politiques soit révisée.

L'objectif d'une telle mesure, selon le vice président de l'Upr, est de "stopper l'inflation et l'atomisation qui sont en train de gagner la scène politique nationale", insistant pour que la participation se fasse dans le cadre "de l'existence de quelques formations en compétition, certes, mais avec un parti leader comme c'est le cas en France, au Maroc, au Mali, au Sénégal et en Turquie.

Ould Horma dont le propos était fait dans le cadre d'une conférence présentée par lui lors d'une table ronde organisée hier vendredi par les partis de la Majorité, a cependant mis en garde contre le retour au parti unique.

 

Dans l'exposé politique qu'il a présenté sur la situation des partis politiques au cours des cinquante dernières années, Ould Horma a passé en revue l'expérience du pluralisme durant les premières années de l'indépendance, à la période du pluralisme débridé, lancé au début des années 90 du siècle dernier, en passant par la période des régimes d'exception.















GABONEWS APAnews