Mauritanie : l’opposition examine l’éventualité de présenter un candidat unique à la présidentielle de 2019


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 10 Mai 2017



Mauritanie : l’opposition examine l’éventualité de présenter un candidat unique à la présidentielle de 2019
Le forum national pour la démocratie et l’unité, le plus grand rassemblement de l’opposition dans le pays, a mis sur pied une commission chargée d’examiner la possibilité de présenter un candidat unique aux prochaines élections présidentielles en 2019.

Selon des sources du FNDU, la commission a été chargée d’élaborer la meilleure stratégie à adopter pour réussir l’alternance au pouvoir lors des prochaines élections, que l’actuel président, Mohamed O. Abdel Aziz ne peut briguer.

La commission examine la possibilité de présenter un candidat unique à ces élections et élaborer un programme unifié.

Fait important au sein de cette commission de 12 membres présidée par l’ancien premier ministre, président du parti ADIL, Yahya O. Ahmed El Waghef,  la présence en son sein de Soumaré Hassan et Mohamed O. El Abid, membres du rassemblement des forces démocratiques.

L’opposition mauritanienne connaît d’importantes dissensions, depuis le retrait du RFD et d’Inad du forum national pour la démocratie et l’unité et le rapprochement opéré par certaines formations politiques du pouvoir, notamment l’alliance populaire progressiste, APP.

L’opposition mauritanienne n’a jamais pu présenter un candidat unique aux élections présidentielles, du fait, selon les observateurs, de fortes rivalités entre ses dirigeants traditionnels.

Toujours est-il que deux ténors de cette opposition ne pourront pas briguer les prochaines présidentielles, ayant dépassé l’âge requis : Ahmed O. Daddah (RFD) et Messaoud O. Boulkheir (APP).
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews