Mauritanie : la fermeture du puits de pétrole Chinguit a entrainé le recul de la croissance


Nouakchott - Saharamédias
Vendredi 3 Novembre 2017



Mauritanie : la fermeture du puits de pétrole Chinguit a entrainé le recul de la croissance
Le ministre mauritanien de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay a annoncé un recul de la croissance du pays en 2018 qui sera seulement de 3%, contrairement aux prévisions annoncées en 2017.

Cette annonce a été faire par le ministre jeudi, lors de la conférence de presse hebdomadaire après le conseil des ministres, alors qu’il évoquait le projet de loi relatif au budget 2018.

Selon le ministre les prévisions établies en 2017 pour 2018 estimaient une croissance de 3,5 à 4%, mais l’arrêt de l’exploitation du puits pétrolier Chinguitt dont l’apport à la croissance en 2017 a excédé 2,5%, influera négativement sur la croissance en 2018.

Le ministre a ajouté que l’inflation sera de 2,2 ou 5,2% et demeurera dans les mêmes proportions l’année prochaine, situation identique pour le déficit du compte courant qui restera entre 10 à 11%
    














GABONEWS APAnews