Mauritanie : les 6 « non » de l’opposition


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 13 Octobre 2016



Mauritanie : les 6 « non » de l’opposition
Le forum national pour la démocratie et l’unité, le plus grand rassemblement de l’opposition en Mauritanie, dans un communiqué publié jeudi, lancé 6 « non » à l’endroit du pouvoir.

Non à la poursuite des coups d’état et à la confiscation du pays vers l’inconnu, non à la répression de la jeunesse et à la restriction des libertés, non à la poursuite du pouvoir de la faim et du chômage, non à la poursuite du pouvoir du pillage et de la gabegie, non au  mépris, non à la poursuite du pouvoir de l’exclusion et l’injustice.

Le FNDU, qui a rejeté le dialogue en cours organisé depuis le 29 septembre par le pouvoir et où de vives dissensions sont nées autour de la volonté de modifier la constitution, a appelé à une mobilisation populaire pour « protéger le pays et la constitution, les constantes et les symboles de la nation et à la préservation de l’unité nationale.

Le FNDU ajoute par ailleurs que « la Mauritanie a amorcé un virage dangereux par la volonté du pouvoir en place d’entreprendre un coup d’état contre la constitution à travers les propositions faites par son parti lors des réunions du simulacre de dialogue qu’il organise actuellement ».

Le forum rappelle que certaines formations et partis politiques se sont opposés aux manœuvres mesquines d’un  pouvoir peu soucieux de l’avenir de la nation.

Il met en garde contre le blocage de la voie de l’alternance pacifique au pouvoir qui ne saurait favoriser que l’instabilité.

Selon le FNDU ce qui se passe au niveau des réunions du dialogue est un plan suspect, destiné à maintenir un pouvoir dont le premier responsable n’a pas de scrupules, qui utilise la police et la justice du pays pour régler ses comptes avec ses adversaires.

« Un président qui est entré au palais présidentiel dans le dénuement et qui est devenu aujourd’hui parmi les hommes les plus riches du pays et qui refuse de déclarer son patrimoine » ajoute le communiqué du forum.

Le FNDU a enfin appelé les mauritaniens à s’opposer à ce qu’il a appelé « un plan qui met véritablement le pays en danger » en participant à la marche qu’organisera le forum samedi 29 octobre.
 














GABONEWS APAnews