Mauritanie : renforcement du dispositif de sécurité dans les quartiers populaires de Nouakchott et de Nouadhibou


saharamedia
Lundi 6 Décembre 2010



Les autorités chargées de la sécurité en Mauritanie viennent d’annoncer l’ouverture de 7 nouveaux commissariats de police pour renforcer la sécurité des personnes et des biens ainsi que celle des étrangers résidant dans le pays, dans nombre de quartiers populaires de Nouakchott et de Nouadhibou.

Ces nouveaux commissariats ont été inaugurés par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Ould Boillil, et le directeur général de la sûreté nationale, le général Mohamed Ould El Hdy, au niveau des moughataa de Sebkha, El Mina, Arafat, Toujounine et Teyarett, qui comptent parmi les plus dangereuses de la capitale Nouakchott.

 

Dans un mot prononcé à cette occasion, le ministre de l’Intérieur a indiqué que la mesure vise à rapprocher les services de la police des citoyens et à leur assurer plus de sécurité pour leurs vies et pour leurs biens, ajoutant qu’un septième commissariat de police a été construit à Nouadhibou.

 

Les grandes villes de Mauritanie connaissent, depuis quelques, années, une expansion notoire de la criminalité (meurtres, viols, vols), et il a été remarqué également que la plupart des jeunes mauritaniens qui ont répondu aux sirènes d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI), et parmi lesquels le premier exécutant de l’opération kamikaze en Mauritanie, il y a deux ans, sont issus de ces quartiers.















GABONEWS APAnews