Mauritanie : session de formation pour lutter contre les médicaments falsifiés


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 19 Mai 2015



Le ministre de la justice Sidi ould Zeine a présidé aujourd’hui lundi l’ouverture d’une session de formation sur la lutte contre les médicaments falsifiés.

Pour le ministre ce phénomène constitue un crime qui constitue un danger pour les citoyens de ce pays mais aussi les résidents étrangers.

Le ministre présidait l’ouverture d’une session de formation destinée à lutter contre les crimes de la contrefaçon des médicaments, un phénomène transfrontalier selon le ministre.

Ould Zeine a rappelé les mesures prises par les pouvoirs publics pour lutter contre ce problème.
L’importation des médicaments ne peut se faire désormais que par deux voies : le port autonome de Nouakchott et l’aéroport de Nouakchott et à travers la CAMEC.

Le ministre qui s’exprimait au nom de son homologue de l’intérieur a réaffirmé que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour lutter contre ce crime et à collaborer dans ce domaine avec INTERPOL.

A travers cette session de formation, le gouvernement voudrait développer les capacités des intervenants dans le domaine de l’importation et la surveillance des médicaments.

Cette session doit durer deux jours.

Elle est organisée par la direction générale de la sûreté nationale en collaboration avec l’organisation internationale de police, INTERPOL.














GABONEWS APAnews