Mauritanie : trois commerçants du marché central de Nouakchott accusés de blanchir l’argent de la drogue


Nouakchott - Saharamédias
Samedi 24 Juin 2017



Mauritanie : trois commerçants du marché central de Nouakchott accusés de blanchir l’argent de la drogue
Le parquet général du tribunal de la wilaya de Nouakchott ouest a dressé hier vendredi une accusation à l’endroit de trois commerçants du marché de la capitale pour blanchiment de l’argent de la drogue, quelques semaines après qu’ils aient été arrêtés après le démentellement d’une bande de trafiquants.

Au début du mois de juin, la gendarmerie nationale a arrêté une bande de trafiquants de drogue, 13 au total, dirigée par un étranger, connu dans les milieux des trafiquants de la drogue dans la sous région.

Dans ce même dossier le parquet général a dressé une accusation de blanchiment d’argent à l‘endroit de trois commerçants travaillant dans la boutique (R25), marché central de la capitale, qui se chargeaient de transférer et de blanchir l’argent du trafiquant de la drogue selon les enquêtes es services de sécurité mauritaniens.

Le parquet a fait référence aux articles 25, 44 et 50 du code pénal mauritanien quant à l’accusation portée contre les trois commerçants devant le juge d’instruction.

Deux personnes travaillant dans la boutique ont été déférées à la prison et la troisième mise sous surveillance judiciaire pour deux mois à la brigade mixte de gendarmerie de Nouakchott ouest.

Cependant le dossier du trafic de drogue et sa commercialisation n’est toujours pas ouvert dans le cadre des procédures judiciaires contre la bande que la télévision nationale a qualifié d’importante et de dangereuse.
 














GABONEWS APAnews