Me Mahfoudh o/ BETTAH : Nous nous apprêtons à rejoindre la coordination de l'opposition


saharamedia
Jeudi 15 Avril 2010



Ancien batonnier de l'ordre national des avocats et ancien Ministre de la Justice, Maître Mahfoudh O/ BETTAH a confié à Sahara Media qu'il conduit un groupe de cadres qui envisagent de rejoindre, sous peu, la coordination des partis de l'opposition.

Et l'ancien ministre de la justice de préciser que cette décision sera communiquée la semaine prochaine et peut-être même le samedi prochain. Il devait, en outre, dire que le groupe qu'il conduit a rencontré certains dirigeants des partis de la coordination de l'opposition dont notamment Ahmed O/ DADDAH, Messoud O/ BOULKHEIR, Mohamed O/ MAOULOUD et Yahya O/ AHMED EL WAGUEF dans un cadre de concertations et de consultations.Toujours conduit par l'ancien ministre de la justice, le groupe de cadres a été reçu le jeudi 15 avril par le Président du RFD monsieur Ahmed O/ DADDAH et ce en présence du vice président du RFD monsieur Mohamed Mahmoud O/ WEDDADI. Cette rencontre a fait l'objet d'un communiqué publié par le RFD et mentionnant que l'entrevue a permis aux deux parties d'échanger les points de vue sur la situation d'ensemble du pays et de faire le constat des difficultés en général et politiques et sociales en particulier. Et le communiqué de préciser que les deux parties ont exprimé leur disponibilité à poursuivre les discussions en vue de surmonter la crise  prévalente dans un cadre démocratique porteur garantissant au Peuple mauritanien la réalisation de son rêve d'avoir à sa tête un pouvoir capable de répondre à ses attentes, d'assurer la stabilité et l'unité et en mesure de lui éviter les dérives. Cette rencontre est, en fait, intervenue dans le sillage des négociations menées par Me BETTAH au nom d'un groupe de cadres réputés être proches de l'ancien Président et colonel Ely O/ MOHAMED VALL. Ces négociations ont été notamment menées avec les partis ADIL, LE RASSEMBLEMENT et L'ALTERNANCE dans le but de parvenir à une Union. Cette union pourrait se traduire par la fusion de ces différentes structures politiques  au sein d'un même parti et ce à l'heure où certaines sources font cac, plutôt, de l'acheminement du groupe de cadres vers la création d'un parti politique nouveau qui serait influent au sein de la coordination de l'opposition.















GABONEWS APAnews