Ministre français de l’Intérieur : On n’hésitera pas à expulser tout musulman qui constitue un danger pour l’ordre public


Sahara Médias - Nouakchott
Jeudi 27 Septembre 2012



Vals, ministre de l'Intérieur français
Vals, ministre de l'Intérieur français
Le ministre français de l’Intérieur, Manuel Vals, a indiqué que la France n’hésitera pas à expulser tout musulman qui se mettra en situation de constituer un « danger » pour l’ordre public.
Le ministre de l’Intérieur, qui s’exprimait à l’occasion de l’inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg, devenue ainsi la plus grande en France, a ajouté que « ceux qui se réclament de l’Islam » doivent éviter d’enfreindre aux lois de la République ou de troubler l’ordre public.
Cependant,  Vals s’est repris pour dire que pour « être français ne signifie pas nécessairement abandonner ses croyances religieuses ou ses origines ».
Signalons que Paris avait interdit, il y a quelques jours, des manifestations contre des caricatures offensantes à l’Islam publié par le journal Charlie Hebdo, décision qui avait provoqué le mécontentement des musulmans en France et dans le monde.














GABONEWS APAnews