Ministre français des Affaires étrangères : « Une intervention militaire au Mali nécessite une force africaine bien équipée et organisée »


saharamedia
Dimanche 29 Juillet 2012



Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré que l’intervention militaire au Mali « nécessite une force africaine bien équipée et organisée » capable de « libérer » le nord Mali des mains de ceux qu’il a qualifiés de « groupes islamistes extrémistes ».

Fabius, qui s’exprimait devant la presse, à Dakar, a indiqué que la décision à propos de l’intervention militaire au nord Mali « revient d’abord au gouvernement malien lui-même et aux Africaines avec l’appui de la communauté internationale », précisant que la France « souhaite jouer un rôle de soutien sans avoir à intervenir directement dans le conflit ».

 

Le chef de la diplomatie française a considéré que les groupes islamistes armés contrôlant le nord Mali « constitue une sérieuse menace sécuritaire pour l’ensemble des pays du Sahel et pour tous les régimes démocratiques de la zone », selon son expression.

 

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avait annoncé, jeudi dernier, qu’elle avait mis en place une force de 3300 hommes pour intervenir au nord Mali et empêcher sa partition d’avec Bamako et qu’elle n’attend que le feu vert du Conseil de sécurité de l’Onu  pour bouger dans ce sens.















GABONEWS APAnews