Mise en garde des Etats Unis à leurs ressortissants face à des risques d’enlèvement au Sahel


Saharamédias - Agences
Mardi 31 Octobre 2017



Mise en garde des Etats Unis à leurs ressortissants face à des risques d’enlèvement au Sahel
Le département américain aux affaires étrangères a mis en garde ses ressortissants contre le voyage au Niger ou les pays environnants à cause des risques d’enlèvements par des groupes ramés actifs  dans la région.

Le ministère américain a réaffirmé que des organisations terroristes, des groupes armés et des trafiquants préparaient des opérations d’enlèvement et d’assassinats dans les régions frontalières du Mali, de la Libye et dans le nord du Niger.

Cette mise en garde intervient quelques semaines après la mort de quatre soldats américains en plus d’un autre blessé lors d’une embuscade sur la frontière entre le Mali et le Niger.

Les groupes armés à l’origine de la menace, selon le département d’état américain, sont Al Qaida au Maghreb islamique, les groupes affiliés à Daech en Afrique au sud du Sahara, la Libye et l’ouest africain, en plus du groupe Boko Haram.

Les craintes sécuritaires ont amené certaines organisations dont des sociétés étrangères et organisations non gouvernementales et des organisations humanitaires à suspendre leurs opérations au Niger ou à retirer leurs personnels et leurs familles de la région.

Cette mise en garde intervient également le même jour où les Etats Unis promettaient une enveloppe de 60 millions de dollars aux 5 pays du Sahel, Niger, Mali, Mauritanie, Tchad et Burkina Faso, une contribution à la force commune mise sur pied par ces pays pour combattre le terrorisme au Sahel.
 

 














GABONEWS APAnews