Mise en garde du gouvernement mauritanien à la somelec : tout responsable reconnu coupable de malversation ou agent pris en flagrant délit de fraude, seront licenciés


saharamedia
Vendredi 18 Juin 2010



Mise en garde du gouvernement mauritanien  à la somelec : tout responsable reconnu coupable de malversation ou agent pris en flagrant délit de fraude, seront licenciés

« Nous en avons assez de ces pratiques il faut que cela cesse et pour le bon…Nous en avons conscience, le défi est difficile à relever mais nous avons reçu  instructions fermes et nous sommes déterminés à   inculquer  une saine gestion à la Somelec pour la pérennité de l’entreprise et pour le bien du pays… » Cet engagement au nom du gouvernement  mauritanien et du chef de l’Etat, vient d’être pris par le ministre de l’énergie et du pétrole devant le parlement  en séance plénière. Le Ministre du pétrole et de l'énergie, Wane Ibrahima, était soumis aux questions orales des députés. Le ministre, intervenait  moins de 24H, après la réunion  que le président mauritanien Ould Abdel Aziz a tenu avec  les responsables du ministère au siège même du département. Au cours de cette rencontre le chef de l’Etat a réitéré ses préoccupations pour plus de productivité dans un cadre de saine gestion. Ould Abdel Aziz aurait confié à l’un de ses collaborateurs que parfois il a comme il'mpression qu’il s’adresse à des sourds-muets tellement il  a répété les mêmes directives. Pour en revenir à la sortie du ministre devant les députés, wane Ibrahima promet une extension du réseau électrique  pour combler le déficit constaté dans certains quartiers à la faveur de la nouvelle centrale sur la route du port de Nouakchott et une guerre sans merci contre les fraudeurs de la Somelec tout en sachant qu’ils sont très expérimentés et qu’il savent comment contourner les menaces. Ils ont leur réseau et traitent avec de hauts dignitaires qui ont les moyens pour payer les factures mais payent peu même  s’ils ont 7 climatiseurs, des fours et autres appareils à forte puissances de consommation d’énergie. Alors jusqu’où iront les promesses du ministre devant les parlementaires de son pays ?

 

 















GABONEWS APAnews