Mouvement de débrayage des travailleurs de la Route de Sélibaby


saharamedia
Mardi 27 Avril 2010



Mouvement de débrayage des travailleurs de la Route de Sélibaby

Les travailleurs du chantier de la route de Sélibaby-Kaédi ont décidé, ce  mardi 27 avril, d’observer un arrêt de travail, en signe de protestation contre le refus, opposé par l’inspecteur  régional du travail,  à leur demande de convocation de  l’employeur afin de  discuter de leur  plate forme revendicative. Ces derniers traversent une passe difficile marquée, depuis quelques temps par  des conditions très difficiles dans une zone particulièrement enclavée. D’ailleurs, les travailleurs ont porté plainte devant le Wali du Guidimakha contre la décision de l’inspecteur pour viol des dispositions de l’article 122 du Code du Travail. Les travailleurs qui ont déposé la lettre de doléances sont au nombre 173 employés de l’entreprise qui en compte près de 200 au total. Toujours selon les travailleurs, cette plateforme revendicative qui englobe des doléances visant à améliorer leurs conditions de travail et une meilleure revalorisation de leur traitement,  n’a jamais trouvé un écho favorable au près  de l’employeur. Ce serait le deuxième mouvement de débrayage observé en l’espace d’une année par ces travailleurs. La dernière action remonterait au 10 mars dernier quand les ouvriers travaillant sur le chantier de la route Kaédi- Sélibaby et plus particulièrement ceux basés à Kaédi, Foum Gleîta et M'Bout avaient, semble-t-il, décidé d'observer un arrêt de travail sur le chantier jusqu’au versement de leur paie par leur employeur qui serait la société de sous traitante dénommée MPSS pour le compte de l’Entreprise Portugaise Tamega-AFA. Il semblerait que le financement du lot Kaédi-M'Bout accordé à l’Etat Mauritanien par l'Union Européenne, dans le cadre du 9 ème FED, serait bouclé en décembre 2010 alors que les travaux ne pourront pas s'achever à cette date.

 

 

 

 

 















GABONEWS APAnews