N’Beiket Lahwach : Le FNLA menace de boycotter la suite de la rencontre si l’ambassadeur du Mali à Nouakchott et le député de Tombouctou y prennent part


saharamedia
Lundi 4 Juin 2012



N’Beiket Lahwach : Le FNLA menace de boycotter la suite de la rencontre si l’ambassadeur du Mali à Nouakchott et le député de Tombouctou y prennent part

Le Front national pour la libération de l’Azawad (FNLA) a menacé de boycotter la suite du congrès des arabes de l’Azawad, organisé dans la ville de N’Beiket Lahwach, est de la Mauritanie, si l’ambassadeur du Mali à Nouakchott et le député de Tombouctou y prennent part.

A ce sujet, Mohamed Maouloud Ould Ramdane, porte-parole du FNLA, a déclaré que le mouvement « refuse la présence de l’ambassadeur du Mali à Nouakchott avec lequel ils ne sont pas prêts à s’asseoir autour de la même table, et qu’il en va de même également pour le député de Tombouctou », ajoutant qu’ils ne sont pas opposés à ce dernier en tant qu’Azawadi mais comme «élu du parlement malien ».

 

La délégation du FNLA voit également d’un mauvais œil la présence à la rencontre de N’Beiket Lahwach d’une délégation venant de Bamako et porteuse d’un message du chef des putschistes, Amadou Sanogo, précisant que leur mouvement « reste attaché au choix de l’autonomie et ne seront pas engagés par les points du communiqué final du congrès si l’ambassadeur du Mali à Nouakchott et le député de Tombouctou y prennent part ».

 

A signaler que les travaux de ce deuxième jour de la rencontre de N’beiket Lahwach ont connu un retard considérable à cause, disent certaines sources, « de profondes divergences entre certains groupes, ce qui a conduit le comité d’organisation à tenir une réunion secrète, hors de l’espace réservé au congrès, pour tenter d’aplanir ces difficultés ».















GABONEWS APAnews