Naha Mint Cheikhna : La présente session est une « gazra » parlementaire


saharamedia
Samedi 7 Janvier 2012



La députée RFD, Nana Mint Cheikhna a déclaré aujourd’hui, au cours d’une plénière de l’Assemblée nationale consacrée à l’examen de la loi sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI), que la présente session « est anti constitutionnelle » et constitue une « garza parlementaire ».

Mint Cheikhna a poursuivi, malgré des interruptions de la part du président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, en disant que les députés de l’opposition prennent pas à cette « gazra parlementaire » pour informer l’opinion publique nationale sur ce qui se trame en son intérieur.

Elle a ajouté que la CENI sera paralysée par l’existence d’une direction générale des élections « qui aura la haute main sur tout ».















GABONEWS APAnews