Najatt a mis au monde trois bébés mais elle est fortement anémiée


saharamedia
Mardi 15 Juin 2010



Alors que les médecins étaient  convaincus  qu’elle avait rendu l’âme et qu’ils s’apprêtaient à établir son certificat de décès, Najatt ouvrit, miraculeusement, les yeux pour découvrir les trois bébés qu’elle venait de mettre au monde surprise qu’ils soient, elle et eux, en vie. Les médecins l’avaient, auparavant, édifiée sur un probable accouchement par voie de césarienne ce qui n’était pas sans risques pour elle et ses bébés. Najatt était très anémiée au moment de l’accouchement et elle en perdit connaissance si bien que les médecins étaient désespérés de la revoir retrouver son souffle. A présent que le plus difficile est passé et que Najatt (24 ans) et ses trois bébés ont survécu, il leur reste le non moins difficile combat de la survie au quotidien dans les taudis de la gazra du carrefour à Afafat étant pauvres et sans revenus. Les médecins de l’hôpital ont pris le soin de leur faire  moult recommandations et leur ont prodigué tous les conseils de nature à participer à leur bonne santé. Il n’est reste pas moins que la réalité de Najatt et de ses trois nourrissons est qu’ils ne peuvent compter que sur la grand-mère des nouveaux nés qui, elle, croupit, non seulement, sous le poids de l’âge mais aussi et surtout sous celui du dénuement total. La vie était donc déjà assez rude pour elles et avec l’arrivée des trois bébés elle le sera d’avantage à moins que le ciel ne guide sur leur chemin les pas de bienfaiteurs qui leur épargneraient les supplices de longues nuits blanches rythmées par les pleurs, en chœurs, de trois nourrissons tenaillés par la faim

 

 

 















GABONEWS APAnews