Négociations dockers autorités


saharamedia
Dimanche 9 Mai 2010



Négociations dockers autorités

Le syndicat des dockers affilié à la CLTM doit entamer ce dimanche matin des négociations jugées « hardies » avec les autorités autour de la plateforme revendicative en trois points : augmentation du prix du déchargement de la tonne ; Discussion d’une convention sectorielle régissant le secteur ; Protection contre les tracasseries. La promesse leur a été faite par les autorités régionales de Nouakchott de trouver une solution consensuelle à l’épineux problème. Toutefois, le secrétaire général de la Confédération libre des travailleurs de Mauritanie(CLTM) avertit, dans un entretien avec « Sahara Médias » qu’en cas d’échec ou de faux bond des autorités, les dockers se réservent le droit d’aller comme convenu dans le préavis, en grève demain, lundi 10 mai. Samory Ould Bèye, affiche fermement la détermination de son organisation à accompagner le mouvement « légitime » des dockers face au silence coupable des autorités et aux manœuvres condamnables de certains commerçants abusant du service d’une main d’œuvre sans en donner la contre partie réelle.

 















GABONEWS APAnews