Niger : l’opposition décidée à boycotter le second tour de l’élection présidentielle


Saharamédias - Agences
Samedi 12 Mars 2016



Niger : l’opposition décidée à boycotter le second tour de l’élection présidentielle
L’opposition nigérienne a annoncé samedi qu’elle boycottera le second tour de l’élection présidentielle prévu le 20 mars courant entre le président Mohamedou Yossoufou et le candidat de l’opposition Hama Amadou arrivé en deuxième position.

Cette décision est intervenue au moment où on annonçait le transfert de Hama Amadou depuis sa prison à Filingué vers Niamey, la capitale du pays.

Cet ancien premier ministre et ancien président de l’assemblée nationale est détenu depuis quatre mois, accusé de trafic d’enfants.

Il a dirigé sa campagne depuis son lieu de détention, niant les faits qui lui sont reprochés réaffirmant que les mobiles de son emprisonnement sont d’ordre politiques.

Le président de la commission électorale Boby Brahim avait déclaré que le second tour de la présidentielle sera organisé à la date fixée, même en l’absence de l’opposition.

« Nouas avons des délais constitutionnels que nous sommes tenus de respecter et nous œuvrons à empêcher un vide constitutionnel aux conséquences imprévisibles » a notamment déclaré le président de la commission électorale nigérienne.
 














GABONEWS APAnews