Nigéria : 7 soldats tués dans des attaques de groupes armés


Saharamédias - Agences
Dimanche 6 Novembre 2016



Nigéria : 7 soldats tués dans des attaques de groupes armés
Deux soldats nigérians ont été tués dimanche lors d’une attaque contre une localité dans le nord est du pays, une attaque qui aurait été menée par le groupe Boko Haram.

L’armée nigériane a annoncé avoir repris des villages au groupe armé Boko Haram, libéré 85 prisonniers essentiellement des femmes et des enfants, et tué une quarantaine de membres de ce groupe.

L’armée a également annoncé la mort vendredi de cinq soldats nigérians lors de combats avec le groupe Boko Haram dans le nord est du pays et ce dernier a perdu 14 combattants.

Ce groupe, bien qu’il se soit divisé en trois fractions et qu’il ait été affaibli par les opérations répétées de la coalition des pays africains qui le combattent, poursuit ses attaques contre l’armée nigériane.

Jeudi dernier les soldats avaient tué deux kamikazes, dont une femme qui s’apprêtaient à se faire exploser à l’intérieur d’une base militaire dans la région de Borno.

La guerre entre le mouvement Boko Haram et l’armée nigériane a entraîné la mort de 20.000 personnes au moins et l’exode de 2,6 millions de personnes depuis 2009.
 
 
 














GABONEWS APAnews