Nord Mali : Des combattants fulanis tuent 50 personnes


Saharamédias/Nouakchott
Jeudi 27 Février 2014


Des sources locales dans la zone de « Talatit », nord Mali, ont indiqué que des combattants de la communauté fulani, membre du mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’ouest (MUJAO) prennent pour cible, de façon récurrente, et ce depuis deux semaines au moins, des communautés touarègues dans la région, notamment de la tribu « Amgad » dont est issu Alhaj Ag Gamou, premier général touareg et allié du gouvernement de Bamako.


Nord Mali : Des combattants fulanis tuent 50 personnes
Une source, qui s’est exprimé à Saharamédias estime que le nombre de tués dans ces opérations est d’environ 50 personnes, y compris des femmes et des enfants, et ce après ces hommes aient tiré sur deux voitures remplies de civils touaregs se rendant au marché, ce qui a causé la mort d’une trentaine de personnes parmi les voyageurs.
D’autre part, des membres de la tribu Amgad ont trouvé la mort dans des accrochages avec les groupes affiliés au MUJAO, après qu’ils aient poursuivi les deux voitures qui avaient ouvert le feu sur les civils.
L’un des combattants de la tribu Amgad a affirmé à Saharamédias qu’ils ont réussi à liquider un grand nombre des groupes affiliés au MUJAO et qu’ils ont réussi à découvrir certains de leurs repères. Ils ont également fait des prisonniers, dont des Arabes maliens et d’autres venant du Niger, ce qui laisse supposer que le groupe reçoit, de temps à autre, l’appui de ces éléments. Il a dénoncé le fait que ces milices puissent entrer et sortir du Niger avec autant de facilités, malgré la surveillance des frontières.
 














GABONEWS APAnews