Nouadhibou : des citoyens se plaignent de l’éloignement de la salle de contact


saharamedia
Mercredi 4 Août 2010



Nouadhibou : des citoyens se plaignent de l’éloignement de la salle de contact

Des citoyens vivant dans les nouveaux quartiers communément appelés « tarhil », au niveau de la ville de Nouadhibou, ont confié,  à saharamédias, à quelques heures de l’intervention en direct du président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, sur les ondes de la radio et de la télévisions nationales, qu’il sont lésés par l’éloignement du lieu choisi pour leur permettre de poser leurs problèmes au chef de l’Etat.

Pour Ethman Ould Yarg, le choix d’une salle à côté de l’hôtel Oasian, sis au quartier de Cansado et appartenant à la SNIM, n’est pas de nature à permettre aux pauvres de pouvoir communiquer avec le président de la République à travers une émission qui, en principe, leur est destinée en premier. Il a ajouté que ce contact qui est le premier en son genre, est important à plus d’un titre, mais il a lancé un appel au président pour qu’il renoue avec les visites inopinées seules en mesure de lui permettre de connaître les véritables problèmes dont souffre le pays et l’ampleur de la crise et de « prendre au dépourvu les autorités administratives » qui prennent soin de lui cacher la réalité ».

Le marin Mohamed Lemine Ould Cheikh a exprimé lui son souhait que la rencontre de ce soir avec le président de la République, à travers une émission transmise directement par satellites, permette de lever un coin du voile qui couvre la déconfiture que connaît le secteur de la pêche. Il a également émis l’espoir de voir le président Mohamed Ould Abdel Aziz prendre des mesures rapides et courageuses pour que l’interdiction d’exportation qui pèse sur certaines espèces soit levée, soulignant qu’une telle décision est à l’origine, pour une large part, dans le marasme que connait le secteur et les problèmes économiques de la ville de Nouadhibou.

A signaler que les préparatifs visant à faire participer les citoyens à une émission diffusée en directe par la TVM, radio Mauritanie et Al Jazeera Mubasher ont débuté très tôt ce matin à Nouadhibou au niveau du centre culturel de Cansado.

 















GABONEWS APAnews