Nouadhibou : la police arrête un candidat à la présidence du crédit de pêche suite à la publication d’un tract menaçant de recourir à la violence


saharamedia
Mercredi 19 Janvier 2011



Nouadhibou : la police arrête un candidat à la présidence du crédit de pêche suite à la publication d’un tract menaçant de recourir à la violence

Le correspondant de Sahara média dans la ville de Nouadhibou indique que la police a arrêté Mohamed El Mamy Ould Abeidy, candidat à la présidence du crédit maritime, suite à la publication d’un tract portant le titre « avertissement », distribué dans la nuit et dont les auteurs menacent d’user de violence pour empêcher Sidi Mohamed Ould Bleila dépêché par la BCM pour superviser cette élection.

Les services de sécurité ont accusé Ould Abeidy d’être responsable de la publication de ce tract, en se basant sur son refus, annoncé auparavant aux autorités locales, de voir Ould Bleila superviser l’opération de vote puisque, selon lui, il soutient la candidature de Dida Mint Izidbih, elle aussi candidate à la présidence du bureau.

 

 

La Banque centrale de Mauritanie avait confié à Sidi Mohamed Ould Bleila la mission de gérer temporairement le bureau du crédit maritime, après la découverte, il y a quelques années, d’un détournement de fonds au niveau de cette institution. A la fin de sa mission Ould Bleila avait repris son travail au niveau de la BCM.

Le correspondant de Sahara média dans la capitale économique a indiqué que les forces de sécurité se sont déployées, depuis le matin, autour du lieu où doit se dérouler le vote pour élire un nouveau président du bureau du crédit maritime à Nouadhibou.















GABONEWS APAnews