Nouakchott : Arrestation d’une bande qui avait mis en place un réseau de vente de drogue dans les écoles


saharamedia
Jeudi 10 Février 2011



Des sources sécuritaires ont indiqué à Sahara média que les services de police chargés de la lutte antidrogue ont réussi à démanteler une bande de 3 personnes s’adonnant à la vente de la drogue dans les milieux scolaires de Nouakchott.

Les mêmes sources ont indiqué que la semaine dernière a connu un grand nombre d’opérations de démantèlement et d’arrestations de trafiquants de drogue dans divers endroits du pays.

A Nouadhibou, une bande appréhendée par les services de sécurités a reconnue sans responsabilité dans la découverte de 4 bonbonnes de gaz renfermant 134 kg de drogue et abandonnées près de la ville de Maghta-lahjar, tout comme elle a aussi révélé avoir caché d’autres bouteilles servant au même subterfuge près de Boutilimit.

 

A Tintane, deux Nigérians avaient également été arrêtés avec des quantités importantes de drogue. De même, une autre bande qui acheminait sa marchandise prohibée dans les pneus des voitures a aussi été mise hors d’état de nuire.

Au cours de cette dernière décennie, la Mauritanie a connu une intense activité de point de passage pour la drogue, vraisemblable acheminée depuis l’Amérique du sud et destinée à être écoulée dans les pays d’Europe. Les plus grandes opérations de trafic de drogue restent cependant celle de l’avion de Nouadhibou (mai 2007), avec plus de 600 kg de cocaïne, et la saisie record, trois mois plus tard, de 830 kilos de cocaïne, d’une valeur estimée à plus de 37 millions d’euros, cachés dans un minibus et qui avait conduit à l’arrestation de deux Mauritaniens, deux Marocains et un Sénégalais.















GABONEWS APAnews