Nouakchott : Les pluies contribuent à faire monter les prix et perturbent la circulation dans certaines zones de la capitale


saharamedia
Mardi 17 Août 2010



Les pluies qui se sont abattues dernièrement sur la capitale mauritanienne Nouakchott ont provoqué une subite flambée des prix des transports publics. Prétextant la difficulté d’accès à certains quartiers submergés par les eaux, les chauffeurs de taxis n’hésitent  pas à demander le double de ce qui était jusqu’alors fixé pour une « course » ordinaire. Pire que cela, certains taximen refusent tout simplement de prendre des directions réputées peu fréquentables depuis que les rues de ces zones populaires se sont transformées en véritables marigots. La ville de Nouakchott connait, depuis lundi, des pluies qui passent pour être les plus importantes de cet hivernage 2010.

 















GABONEWS APAnews