Nous acceptons un dialogue dont le peuple mauritanien sera le témoin et non un dialogue pour les besoins d’une rencontre internationale


saharamedia
Mardi 8 Juin 2010



Nous acceptons un dialogue dont le peuple mauritanien sera le témoin et non un dialogue pour les besoins d’une rencontre internationale

Le président du RFD, président de la coordination de l’opposition, Ahmed Ould Daddah, déclare qu’il n’est pas possible d’accepter l’appel du pouvoir au dialogue qu’après des concertations de ci et de là précisant, qu’à priori, l’opposition est disposée à engager le dialogue avec le pouvoir sur la base des accords de Dakar. Ould Daddah devait ajouter, dans un entretien avec Sahara média au terme de la réunion tenue par la COD ce mardi, que tout dialogue qui doit s’instaurer doit prendre le peuple mauritanien à témoin et se faire dans la transparence absolue précisant que l’opposition n’a eu de cesse d’appeler à un dialogue porteur entre les différentes composantes de la scène politique en Mauritanie. Il est à noter que cette réunion de la COD n’a pas donné lieu à un communique et que le porteur du message de dialogue du président Ould Abdel Aziz, yahya Ould Waqf, y a pris part.

 

 

 















GABONEWS APAnews