O. Gadda : « j’ai souffert et je ne demanderai pas une liberté provisoire »


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 15 Mai 2017



O. Gadda : « j’ai souffert et je ne demanderai pas une liberté provisoire »
Dans une déclaration postée sur son site face book, le sénateur Mohamed O. Gadda a reconnu avoir été trop affecté par les évènements du weekend dernier, consécutifs à un malheureux  accident  de la route qui a coûté la vie à une femme et un enfant de 9 ans, ajoutant qu’il indemnisera les victimes conformément au droit et à la Chéria et qu’il refusait la liberté provisoire appelant à la restauration du respect du à sa personne et son immunité parlementaire.

Le sénateur s’est engagé par ailleurs à « prendre en charge la scolarité des 5 enfants de la victime pendant 10 ans, comme aurait fait, ajoute-t-il l’honorable femme de son vivant. »

Il a ajouté par ailleurs qu’il n’était pas un criminel, qu’il ne détournera pas les deniers publics et n’usera pas du trafic d’influence, et qu’il restait attaché à la restauration de son immunité, son honneur et celui de l’honorable chambre à laquelle il appartient.

« Je ne demanderai pas une liberté provisoire, même si je devais mourir en prison.

Soit qu’on me restaure mon immunité et mon honneur, ou alors ce ne sera rien d’autre… »
 
 














GABONEWS APAnews