ONG Nationales Environnement et développement face à l'intégration de l'éducation au système environnemental


saharamedia
Mardi 29 Mars 2011



La journée de réflexion sur l'intégration de l'éducation environnementale dans les curricula du système éducatif national, organisé par le ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'Environnement et du Développement durable, lundi 28 mars à Nouakchott, suscite un grand intérêt pour nous ONG environnement et développement.

Heureusement, puisque nous avions fait de cette thématique centrale l’objet d’un nombre considérable de communications et de sensibilisations, en amont et en aval. Nous avions constamment insisté sur l’intégration de la problématique environnementale au centre de la formation et du système éducatif national, et particulièrement son intégration à l’éducation au Fondamental, cycle dans lequel l’enfance est très réceptive et très sensible aux problèmes et réalités liés au milieu dans lequel ils vivent et au sein duquel ils s’épanouissent.

L’apprentissage à cet âge outre son impact persistant, oriente vers l’action positive, le comportement adéquat désormais gravé excluant les comportements aberrants envers l’environnement considéré comme cadre de vie. En plus, l’appropriation des rudiments scientifiques à cet âge remodèle leurs mentalités pour s’impliquer plus tard aux modèles de prise en charge du milieu et des écosystèmes.

Mais face à cette initiative subsistent encore des obstacles majeurs, dont les multiples problèmes en suspens liés au système éducatif lui-même, qui cherche par le truchement des états généraux en perspective à résorber le manque d’enseignants au courant et des outils et infrastructures pédagogiques sans parler de la mise en forme et la vulgarisation de la nouvelle matière. Tout un programme grandiose en somme à affronter avec sérieux et abnégation.

L’expérience de quelques initiatives, comme la loi environnementale ou la revue, restées lettre morte ou presque, devraient être constamment à l’esprit pour que ces programmes vitaux ne restent pas lettre morte.

Autre grande surprise, la refonte de la loi cadre de l’environnement et le changement qui surviendra contribue à écarter davantage les ONG de défense de l’environnement. On tente d’impliquer uniquement les structures étatiques. L’Etat sera, dans ce cas, juge et partie, en contradiction flagrante avec les normes nationales et internationales. Paradoxalement, la nouvelle version de la loi est financée par la GTZ en Mauritanie, elle même Institution environnementale. Il semble que nos experts en le domaine, au lieu d’améliorer l’existant, par la recherche du potentiel, vont dans le sens de la destruction. D’ailleurs c’est normal puisque les avis et suggestions émis de leur part, au terme des concertations avec les ONG, ne sont pris en compte.

Il est vrai que notre pays a adopté en 2006 la Stratégie Nationale de Développement durable ainsi que son outil de mise en œuvre, mais reste à concrétiser le plan d'action nationale pour l'environnement 2007-2011, et à fournir un Cadre d'orientations clair pour introduire les changements nécessaires en matière de gestion durable de l'environnement puisque, si le cadre institutionnel existe, la coordination et le suivi, il faut l’accepter, font défaut.

De ce fait, la déclaration de politique en matière d'environnement et de développement durable, adopté depuis comme référentiel majeur de l'action gouvernementale en matière d'environnement, accorde la priorité à l'éducation environnementale, mais c’est l’application, le suivi qui risquent de faire défaut tant qu’on n’associe pas, et à tous les niveaux, les ONG Nationales spécialisées en environnement et de développement et de lutte contre la dégradation du milieu. Car le risque est grand de voir l’édition de supports pédagogiques impeccables, aux plans thématique et théorique, mais déphasés par rapport aux réalités, aux possibilités et performances des structures de l’éducation elle-même et des formateurs.

Source journal Chemsiyatt (ONG AFE)                               BOUMOUZOUNA

 















GABONEWS APAnews