ONU : les fonds destinés à la lutte contre la faim au Nigéria menacent de s’épuiser


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 26 Avril 2017



ONU : les fonds destinés à la lutte contre la faim au Nigéria menacent de s’épuiser
Un responsable des nations unies a déclaré ce mercredi que les fonds dont disposent les organisations de secours au Nigéria pour combattre la faim, vont s’épuiser en juin prochain, si les donateurs ne respectaient pas les engagements pris lors de la conférence de février dernier.

En mars dernier les nations unies avaient annoncé que le nord est du Nigéria faisait partie de quatre pôles particulièrement menacés par une famine, la plus grave depuis 1945.

Il s’agirait du Yémen, le Sud Soudan et la Somalie.

L’organisation ajoute que 4,7 millions de personnes au Nigéria, qui se sont réfugiées hors de chez elles à cause des combats entre les forces gouvernementales et Boko Haram,  ont besoin de rations alimentaires pour rester en vie, ajoutant que 43.800 parmi elles souffrent actuellement de la faim.

Le responsable onusien révèle que seuls 9% des montants promis sont parvenus à son organisme, dont les moyens financiers devront s’épuiser en juin prochain si l es donateurs ne respectaient pas leurs engagements.

Ceux-ci prétextent des lenteurs bureaucratiques pour justifier le retard de leurs engagements.
L’urgence concernerait au premier chef le programme des nations unies qui distribue des rations alimentaires à 1,2 millions de personnes.

Les humanitaires des nations unies sont dans l’impossibilité d’accéder à quelques 700.000 personnes à majorité dans la région de Borno à cause des combattants de Boko Haram, les nombreuses mines enfouies sur les routes et les menaces d’attentats quasi quotidiennes.
 
 
 
 
 
 














GABONEWS APAnews