Orpailleurs mauritaniens arrêtés par l’armée algérienne : la version algérienne battue en brèche


Zouerate-Sahara Media
Lundi 22 Mai 2017



Orpailleurs mauritaniens arrêtés par l’armée algérienne : la version algérienne battue en brèche
La version algérienne relative à l’arrestation en territoire algérien d’orpailleurs mauritaniens, a été battue en brèche par l’un des proches des personnes arrêtées.

Selon le frère de l’une des personnes arrêtées, celles-ci se trouvaient 6 kilomètres à l’intérieur du territoire mauritanien.

Selon Sid’Ahmed O. Tirjeh, interrogé par Sahara Media, le contact a été interrompu avec le groupe jeudi dernier en milieu de journée, après avoir informé leur contact de leur volonté de rencontrer un autre orpailleur pour obtenir une quantité de carburant.

O. Tirjeh a nié toute relation de ce groupe avec les trafiquants, ajoutant que le pistolet trouvé en leur possession appartient à Sidi O. Brahim O. Kleib et son propriétaire disposerait d’une autorisation de port d’arme délivrée par les autorités mauritaniennes.

Selon O. Tirjeh outre les quelques projectiles de l’arme en question en leur possession et qui se comptaient sur les bouts des doigts, ces personnes disposaient de quelques  autres balles de calibre différents pour des armes de chasse.

Interrogé sur les conditions de leur arrestation, O. Tirjeh a dit que sur les mêmes lieux se trouvaient d’autres orpailleurs, qui s’étaient arrêtés, pendant alors que le soleil était au zénith pour se reposer, quant subitement ils ont été encerclés par des soldats algériens, armes au point, qui auraient ciblé le véhicule du groupe, un véhicule tout terrain et flambant neuf, alors que les autres groupes qui se trouvaient sur place s’étaient enfuis.

La première démarche prise par les proches du groupe a été d’informer le wali de Tiris Zemour de ce qui s’était passé, qui, à son tour a rendu compte aux autorités centrales désormais au courant des faits.

Selon Sid’Ahmed, à l’exception de deux d’entre eux, tous les autres membres du groupe dont deux mineurs, sont ressortissants de la ville de Zouérate.

Ci-dessous les noms des membres de ce groupe :

Sidi O. Brahim O. Kleib chauffeur
El Hafed O. Mohamed O. Tirjeh
Batna O. Mahmoud
Mohamed O. Abidine
Bilal O. Werzeg
Mohamed Lemine Taleb O. Abdalla
Sidi O. Taleb O. Abdalla
Ely Cheikh O. Brahim (employé de la SNIM)
Sidi O. Sid’Amar.
 
  
 
 














GABONEWS APAnews