Otages : Un ex chef rebelle touareg mène des négociations pour la libération des détenus


saharamedia
Dimanche 3 Octobre 2010



Otages : Un ex chef rebelle touareg mène des négociations pour la libération des détenus

Iyad Ag Ghaly, un ancien chef de la rébellion touareg au Mali,  est arrivé samedi à Gao (nord-est du Mali) pour participer aux négociations en vue de la libération de sept otages détenus par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Selon plusieurs témoins oculaires, cités par l’AFP, Iyad Ghaly, vêtu à la traditionnelle, est descendu d’un avion en provenance de Bamako et, dès son arrivée à Gao (1200 km, au nord de la capitale malienne), il a pris la direction du grand nord du Mali, à bord d’un véhicule 4 X 4, vers le massif du Timétrine, ont ajoutés les mêmes sources. Personnalité influente dans le nord du Mali, Iyad Ag Ghaly est mandaté par le gouvernement malien pour participer à ces négociations. 

Le médiateur malien avait auparavant envoyé une personnalité proche de lui pour s’assurer que les 7 otages sont toujours en vie. Son objectif maintenant est de revenir avec les revendications que les salafistes auront formulées pour accepter de les libérer.

Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) avait assumé, il y a quelques jours, la responsabilité de l’enlèvement au nord du Niger de 7 ressortissants étrangers (5 français et 2 africains) travaillant pour le compte des sociétés Areva et Vinci dans la localité d’Arlit connue à travers le monde pour sa richesse en uranium.

Les sources maliennes et françaises indiquent que les otages sont détenus dans les montagnes de Timétrine, au nord-est du Mali et à quelque 100 km de l’Algérie.















GABONEWS APAnews