Ould Abdel Aziz ouvre le sommet des Chefs d'Etat du Sahel et loue le sacrifice des soldats tchadiens


Dimanche 16 Février 2014


Le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a ouvert dimanche, au Centre International des Conférences de Nouakchott, les travaux du sommet des Chefs d'Etat du Sahel en présence de ses pairs sahéliens du Mali, du Niger, du Tchad et du Burkina Faso.


Ould Abdel Aziz ouvre le sommet des Chefs d'Etat du Sahel et loue le sacrifice des soldats tchadiens
Le sommet qui se tient sous le thème "sécurité et développement" dure une seule journée. Il sera consacré à l'examen d'un certain nombre de questions intéressant les pays du sahel d'une manière générale et en particulier les pays présents à cette rencontre.
Dans un discours prononcé devant ses pairs du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad, le président mauritanien a souligné que ce sommet «  intervient à un moment crucial » pour la région à cause des « menaces sécuritaires qu'elle endure depuis plus d'une décennie » et qui « ne cessent, malgré leur décrue récente, de nous rappeler par leur manifestations, même sporadiques, que la lutte contre le terrorisme et le crime organisé exige une vigilance de chaque instant et une action multidimensionnelle de longue haleine. » Et Ould Abdel Aziz de poursuivre en disant que « la persistance de ce fléau dans notre espace sahélien représente un défi d'autant plus majeur qu'il vient s'ajouter, en les accentuant, aux contraintes du développement durable et de la lutte contre la pauvreté. » Pour lui, une « corrélation forte existe entre Sécurité et Développement dans la mesure où il n'est de développement durable sans sécurité ni de sécurité pérenne sans développement effectif. »
Evoquant la situation au Mali, le président mauritanien qu’il « faut d'abord souligner, pour nous en réjouir, la libération effective du nord du Mali, puis le retour à l'ordre constitutionnel dans ce pays frère avec l'appui de l'ensemble de ses partenaires. » A ce sujet, il a indiqué que l’'Histoire retiendra « le sens élevé du sacrifice des preux officiers et soldats Tchadiens venus déloger de leurs repaires les bandes terroristes qui sévissaient au nord Mali. »
Ce sommet se tient à Nouakchott au moment où la Mauritanie assure la présidence tournante de l’Union africaine et où son président, Mohamed Ould Abdel Aziz, a sans doute à cœur de marquer ce passage d’une année de son empreinte.
 
 
 














GABONEWS APAnews