Ould Abdel Aziz visite le Centre national d’Oncologie (CNO)


saharamedia
Mardi 31 Août 2010



Ould Abdel Aziz visite le Centre national d’Oncologie (CNO)

Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a visité, lundi matin, le Centre national d’Oncologie (CNO) pour s’enquérir de l’avancement des travaux du projet de construction de l'unité de radiothérapie. A cette occasion, le Président de la République s'est informé sur le planning général d'exécution du projet de l'unité de radiothérapie.

 

Il a ainsi pu entendre des explications sur l'avancement des travaux en cours au niveau de cette unité et les efforts déployés pour l'achèvement des-dits travaux au cours des trois prochains mois. La capacité de cette unité dont le coût atteint 7 millions 200 milles dollars américains (environ 2 milliards d'ouguiyas) est de 40 lits.

L'unité qui sera opérationnel le 28 novembre prochain est de nature à mettre fin aux énormes dépenses sur les ressources de l'État occasionnées par l’évacuation des malades à l'étranger. De telles ressources seront dorénavant orientées à d'autres domaines vitaux de développement.

L'unité permettra de traiter les tumeurs cancéreuses avec des méthodes modernes et des techniques développées, presque inexistantes dans les pays de la région.

Les responsables de l'unité s'emploient actuellement à former des spécialistes dans le domaine de radiothérapie. Deux de ces spécialistes poursuivent actuellement leur formation au Maroc. D'autres seront envoyés très prochainement à l'étranger.

A la fin de sa visite, le président n’a pas manqué de s’enquérir de la situation des malades du cancer hospitalisés dans le centre et des traitements et soins qui leur sont fournis.

Dans les réponses qu’il avait donné aux questions posées par le président de la République, le directeur général adjoint du CNO, Dr Mohamed Yahya Diop, a indiqué que le centre fournit des soins gratuits à tous les citoyens pris en charge par la CNAM (Caisse nationale d’assurances maladies) ainsi qu’aux malades indigents qui peuvent confirmer leur statut par une attestation délivrée par les affaires sociales et n'auront à payer que 50% des frais de soins.

A signaler que ce centre a été créé en 2006, équipé fin 2008 avec un matériel de pointe et agrandi en 2009 avec l’installation en cours d’une unité de radiothérapie.

 















GABONEWS APAnews