Ould Ahmed Waghf : « Nous avons été surpris par la convocation du collège électoral »


Saharamédias/nouakchott
Lundi 21 Avril 2014


Le chef de la délégation du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) pour le dialogue avec le pouvoir, l’ancien Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghf, président du parti Adil, a déclaré que « la grande responsabilité » dans l’enlisement du dialogue revient au pouvoir qui a refusé d’aller vers un agenda consensuel, selon son expression.


Ould Ahmed Waghf : « Nous avons été surpris par la convocation du collège électoral »
Dans une conférence de presse organisée ce lundi par le Forum Ould Ahmed Waghf a poursuivi en disant en disant qu’ils ont été surpris par la convocation du collège électoral pour la présidentielle au moment où les différents protagonistes s’échangeaient les propositions à propos d’un procès-verbal pour la poursuite du dialogue.
Il a ajouté que les deux parties se sont opposées sur l’usage de l’expression « agenda électoral consensuel» émise par le forum, refusée par le gouvernement qui entend qu’elle soit le résultat des discussions et non une condition.
Et Ould Ahmed Waghf de dire : « le gouvernement ne nous a pas informé qu’il allait convoquer le collège électoral, ce que nous dénonçons vivement et qui ne dénote pas d’une volonté d’aller vers un dialogue ».
 














GABONEWS APAnews