Ould Bettah : Il est inacceptable qu’un « parti armé » continue à prendre part à la politique


saharamedia
Dimanche 20 Novembre 2011



Le président du parti d’opposition, la Convergence Démocratique Nationale (CDN), Mahfoud Ould Bettah, a déclaré que sa formation est contre les coups d’Etat comme moyen d’arriver au pouvoir, ajoutant qu’il est également « inacceptable qu’un parti armé continue à prendre part à la vie politique en Mauritanie ».

Ould Bettah a indiqué que son parti considère que le seul moyen d’accéder au pouvoir doit être la voie des urnes.

Le président de la CDN, qui s’exprimait au cours d’un meeting organisé par son parti à Barkéol, dans le cadre d’une tournée qu’il mène depuis quelques jours dans ce qui est communément appelé « le triangle de la pauvreté », a indiqué que le régime actuel est la traduction « du pouvoir d’un seul homme », qui fait mouvoir tout l’appareil étatique et que, de ce fait, il est responsable de la situation catastrophique du pays sur les plans économique, social et politique.

 

Ila également ajouté que le pouvoir actuel répète, à longueur de journée, avoir réalisé des projets et programmes de développement, mais que les populations ne tardent pas à se rendre compte qu’il ne s’agit que de chimères, selon les propos du président de la CDN, qui a donné, à titre d’exemple, la route El Ghayra – Barkéol, où, indique-t-il, « le travail n’a pas dépassé une seule journée après la pose de la première pierre ».















GABONEWS APAnews