Ould Bettah : « La COD est prête au dialogue, à condition qu’il soit sérieux et engage tous les partenaires politiques »


saharamedia
Lundi 6 Juin 2011



Le président de la Convergence démocratique nationale (CDN), Mahfoud Ould Bettah, qui assure la présidence tournante de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) a déclaré, hier lundi, que celle-ci est prête « au dialogue à la seule condition qu’il soit sérieux et engage tous les partenaires politiques en Mauritanie ».

 

Ould Bettah qui s’exprimait au cours d’une conférence de presse destinée à annoncer l’entrée dans la COD du parti « Tawassoul », formation d’obédience islamiste, a ajouté que l’opposition pose comme condition que le dialogue « aboutisse à des résultats concrets pouvant sortir le pays de la situation de crise dans laquelle il se trouve présentement et lui faire éviter les dangers qui entravent, à tout instant, son développement ».

Il a ajouté que le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz « fait fi de tous les défis qui se posent aujourd’hui à la Mauritanie, en continuant dans une gestion unilatérale des affaires, restant sourd aux revendications des populations et se refusant à voir ce qui se passe autour de lui dans les autres pays ».

Quant au président du parti « Tawassoul », Jamil Mansour, il a indiqué que sa formation « après avoir pris une année pour réfléchir et rencontrer les autres leaders politiques, a fini par se convaincre que la gestion unilatérale du pouvoir le pousse à agir vite, en intégrant la COD pour être dans un Front fort face à un régime qui n’en fait qu’à sa tête ».

A signaler que le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, était présent à cette conférence de presse et a tenu à démentir les rumeurs qui circulent sur sa volonté d’amener coûte que coûte la COD à aller au dialogue avec le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz.

 















GABONEWS APAnews