Ould Daddah : La situation du pays est dangereuse et laisse présager des risques comme ceux survenus en Tunisie


saharamedia
Samedi 22 Janvier 2011



Le chef de file de l’opposition démocratique, et président du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), Ahmed Ould Daddah, a fustigé ce qu’il a qualifié « la mauvaise gestion suivie par le pouvoir en place », ajoutant qu’un tel comportement « est de nature à contribuer à une propagation incontrôlable de la gabegie, dans toutes ses formes ».

Ould Daddah qui s’exprimait au cours d’une rencontre avec les militants de son parti, à Tevragh – Zeina, qu’il « est honteux que la Mauritanie jouissent de tant de ressources, avec une population réduite, et vive dans une situation aussi déplorable que celle que l’on voit aujourd’hui », selon son expression.

 

 

Et Ould Daddah de poursuive : « la gestion unilatérale, le manque de concertation même avec ceux qui se considèrent comme la majorité soutenant le pouvoir, constitue la constante dans les pratiques du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz ».

Le président du RFD devait poursuivre en disant que si « l’on ajoute à ces pratiques le calvaire des populations, suite à la flambée vertigineuse des prix, la détérioration des conditions de sécurité, la propagation du chômage, cela constitue une situation explosive qui n’est pas à l’abri de ce qui est arrivé en Tunisie », selon le propos du chef de file de l’opposition.

Ould Daddah a, de nouveau, reposé l’appel du Rfd pour « la  mise en place de commissions d’enquête indépendante pour voir claire dans les marchés de gé à gré, du budget, en ce qui concerne les conventions bilatérales », en plus de la manière dont « les ressources nationales sont gérées ».















GABONEWS APAnews